AIMTA Canada – Abaisser la température aux aéroports canadiens

Abaisser la température aux aéroports canadiens

Le vendredi 12 juin 2020, le gouvernement du Canada a annoncé qu’il exigera des contrôles de température pour tous les passagers qui voyagent à l’intérieur et à l’extérieur du Canada ainsi que pour tous les employés travaillant dans les aéroports canadiens. Le déploiement des contrôles de température et des aéroports concernés sera une approche progressive et sera la suivante :

Phases

  • Phase 1 : D’ici le 30 juin 2020, tous les exploitants aériens devront effectuer un contrôle de la température de tous les passagers qui voyagent au Canada avant leur départ des points de départ internationaux ou transfrontaliers.
  • Phase 2 : D’ici la fin de juillet, les stations de contrôle de la température seront placées dans la section des départs des quatre principaux aéroports qui sont actuellement identifiés comme étant les seuls aéroports canadiens pour les voyages internationaux (Montréal, Toronto, Calgary, Vancouver).
  • Phase 3 : D’ici septembre 2020, des postes de contrôle de la température seront en place dans les sections de départ des 11 aéroports les plus achalandés au Canada (St. John’s, Halifax, Québec, Ottawa, Toronto – Billy Bishop, Winnipeg, Regina, Saskatoon, Edmonton, Kelowna, Victoria).

L’annonce de vendredi comprenait le type d’équipement à utiliser et l’organisme de réglementation qui supervisera l’achat de l’équipement. L’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien sera responsable de l’achat de l’équipement et des types d’équipement qui seront utilisés, compte tenu des réalités opérationnelles des différents aéroports du pays.

Certains des types d’équipement qui peuvent être utilisés sont des thermomètres traditionnels, des thermomètres numériques et des caméras thermiques sophistiquées capables de filtrer un grand nombre de voyageurs à la fois.

« L’AIM appuie le passage à des protocoles améliorés de dépistage de la température, qui protégeront les membres de l’AIM, tous les autres travailleurs de l’aéroport et le public voyageur contre l’infection par le COVID. Au fur et à mesure que les déplacements dans les aéroports commencent à se rétablir et à rebondir, il est primordial d’assurer notre sécurité à tous dans les aéroports du Canada. » a déclaré Stan Pickthall, vice-président général canadien de l’AIMTA.

Ce nouveau protocole de sécurité s’ajoute aux mesures annoncées précédemment, qui comprennent des changements temporaires visant à maintenir l’éloignement physique des aéronefs et des revêtements faciaux pour les passagers et les travailleurs des aéroports.

L’Association internationale des machinistes et de l’aérospatiale est le plus important syndicat canadien représentant l’aviation, les compagnies aériennes et les aéroports, ainsi que les travailleurs de l’aérospatiale. Le Syndicat représente 20 000 transporteurs aériens au Canada.

– 30 –

Pour plus d’informations :
Keith Aiken, coordonnateur du transport aérien canadien de l’AIM
kaiken@iamaw.org